L'information pour travailler autrement

Au travail, que font les français témoins de malversations ?

 

  • 60% de Français ont déjà été témoins d’exactions dans leur entreprise
  • 44% des femmes et 56% des hommes déclarent dénoncer les malversations
  • Les supérieurs sont les plus dénoncés pour 56% des femmes et 59% des hommes
  • 59% des Français tentent de convaincre la personne en cause

 

Qapa.fr,site spécialisé, s’est penché sur la délicate question des malversations au sein d’une entreprise. Comment réagissent les Français qui peuvent en être témoins ?

60% de témoins

Le fait est que beaucoup de Français ont déjà été témoins de fraudes ou de vols au sein de leur entreprise. Ainsi, plus de 57% des femmes et 63% des hommes interrogés avouent avoir eu connaissance d’une malversation au travail.

Au travail, avez-vous eu connaissance d’une malversation (fraude, vol…) ?
Réponses Femmes Hommes
Oui 57% 63%
Non 43% 37%

 

« J’accuse ! »

Dans la grande majorité des cas, les Français ne restent pas inactifs. Ainsi, plus de 44% des femmes et 56% des hommes déclarent dénoncer une malversation dont ils ont eu connaissance. A noter que 30% des Français ne savent pas comment réagir dans cette situation.

 

Dénonceriez-vous une malversation dont vous avez eu connaissance ?
Réponses Femmes Hommes
Oui 44% 56%
Non 18% 23%
Je ne sais pas 38% 21%

 

Les supérieurs plus dénoncés que les autres

Les Français supportent d’autant plus mal les malversations quand celles-ci sont issues de leur hiérarchie. En effet, dans le classement des personnes que les Français sont capables de dénoncer, ce sont les supérieurs qui arrivent en tête pour 56% des femmes et 59% des hommes.

 

Si oui, quelle(s) personne(s) en particulier pourriez-vous dénoncer ?
Réponses Femmes Hommes
Subalterne 41% 26%
Collègue 31% 33%
Supérieur 56% 59%
Dirigeant 22% 32%

Peur des représailles ?

Evidemment, lors d’une dénonciation des conséquences peuvent intervenir. De ce fait, 56% des femmes craignent d’en être les victimes à leur tour alors que les hommes disent à plus de 59% ne pas en avoir peur du tout.

Craindriez-vous des représailles ?
Réponses Femmes Hommes
Oui 56% 41%
Non 44% 59%

Coûte que coûte !

Néanmoins, même en cas de difficultés ou de danger pour eux mêmes, plus de 60% des Français préfèrent ne pas garder le silence et réagir. C’est ce que déclarent plus de 64% des femmes et 55% des hommes interrogés qui choisissent de ne pas se taire.

Préféreriez-vous vous taire ?
Réponses Femmes Hommes
Oui 36% 45%
Non 64% 55%

Convaincre plutôt que vaincre ?

Avant d’en informer qui de droit, la plupart des personnes interrogées essayent tout de même de convaincre la personne en faute de revenir dans le droit chemin. Ainsi, 51% des femmes et 68% des hommes tentent de résoudre la situation avant toute autre démarche contre la personne en faute.

Essayez-vous de convaincre la personne de revenir dans le droit chemin ?
Réponses Femmes Hommes
Oui 51% 68%
Non 49% 32%

*Méthodologie : sondage effectué par e-mailing auprès de 4,5 millions d’inscrits sur la base Qapa.fr entre le 29 février et 6 mars 2018. Profils des personnes interrogées : 50% de femmes et 50% d’hommes. Tranches d’âges : 1% de 18-24 ans, 22% de 25-34 ans, 43% de 35-44 ans, 33% de 45-54 ans et 1% de plus de 55 ans. Toutes les informations mises en avant sont déclaratives.

A propos de Qapa.fr

le site Qapa.fr rassemble aujourd’hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois et 400.000 offres d’emploi dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d’intérimaires en temps réel 100% digital et mobile. Lien officiel : www.qapa.fr