L'information pour travailler autrement

OUEST ACTIVITES

Le groupe Bénéteau recherche désespérément …

Bénéteau recrute 500  personnes en CDI ...

Le fabricant de bateau Bénéteau a exposé une partie des 38 nouveaux modèles de voiliers et de bateaux à moteur au Grand Pavois de septembre dernier à La Rochelle.

Déjà en forte phase de croissance, due en partie par une stratégie de diversification, le groupe propose 500 emplois CDI en France dont environ 400 sur la région Pays de la Loire.

 

400 emplois dans les Pays de la Loire

Pour faire face à la reprise des marchés, notamment en Europe et en Amérique du Nord, le groupe propose 500 emplois CDI en France dont environ 400 sur la région Pays de la Loire. Une centaine d’emplois concerne le site de Bordeaux. Les postes sont à pourvoir dans les différentes usines du groupe.

Avec une quinzaine de sites sur les Pays de la Loire, le géant du nautisme lance un plan de recrutement pour renforcer sa production. Croissance certes, mais aussi et surtout d'assurer la transition générationnelle du groupe et d'anticiper sur de nombreux départs en retraite courant 2018...

Bénéteau reconnait avoir des difficultés à recruter depuis la rentrée, même si le groupe a pu couvrir un tiers de ses besoins. Ce qui risque à court terme de provoquer un décalage par rapport à ses objectifs de production.

La moitié des postes recherchés concerne des opérateurs en moulage ou au montage, mais également des besoins sur des agents de production et des chefs d'équipes.

 Il y a urgence d'ici janvier 2018 ... Le constructeur a déjà démarré une prospection en dehors des Pays de la Loire pour certains profils et métiers !!!

Recrutement Bénéteau : www.beneteau-group.com Rubrique talents.

7500 emplois saisonniers pour assurer les fêtes de fin d’année chez Amazon

"Amazon s'apprête à embaucher 7500 saisonniers pour les fêtes de fin d'année. Il s'agit essentiellement de postes de préparateurs de commandes, en intérim.

Le géant et spécialiste du e-commerce, va tenter de battre son record du 11 décembre 2016 où il avait enregistré près de 1,6 million de commandes en 24 heures. Pour faire face à ce pic de saisonnalité des fêtes de fin d'année, l'entreprise américaine va embaucher 7500 personnes en intérim dans ces cinq centres de distribution français où travaillent déjà 5500 salariés en CDI..."

7500 postes à pourvoir chez Amazon France

"Dans le détail, 2900 emplois sont à pourvoir au centre de distribution de Lauwin-Planque (près de Douai, dans le Nord), 2800 au centre de distribution de Saran (près d’Orléans, dans le Loiret), 900 sur le site de Montélimar (Drôme), 400 à Sevrey (près de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire) et enfin 500 sur le tout nouveau site de Boves, près d’Amiens (Somme), inauguré par Emmanuel Macron en septembre dernier. Rajouter près de 1000 postes dans les diverses points de livraison et centres de tri d’Amazon-France.

Les offres sont consultables sur un site dédié: travailleravecamazon.fr. Les candidatures sont reçues  jusqu’à fin novembre. Les candidats sélectionnés seront formés durant deux journées avant de prendre leur poste pour une durée d’environ trois mois pour un salaire légèrement supérieur  au SMIC ... 

Pour Amazon, l'intérim représente un vivier énorme pour le recrutement ...."

Cadr’action en Pays de la Loire se mobilise pour le retour à l’emploi

Cadr'action, l'association des cadres et jeunes diplômés en recherche d'emploi.


Partenaire du tissu économique régional des Pays-de-la-Loire depuis 1993 et reconnue d'intérêt général depuis 2009, l’association Cadr'action a une double vocation :

 - permettre aux cadres confirmés et jeunes diplômés de dynamiser leur recherche d’emploi, leur fournir une structure, des outils et un réseau,

 - apporter aux entreprises une réponse à leurs besoins pérennes comme ponctuels, en mettant à leur disposition les compétences de cadres immédiatement opérationnels.

Un peu d'histoire...
En 1993, l'association Cadr'action, régie par la loi 1901, est créée pour promouvoir le temps partagé. 
En 2011, Cadr'action a choisi d'ouvrir ses portes à tous les cadres, agents de maîtrise et jeunes diplômés en recherche d'emploi quels que soient leurs projets.

Cadr'action poursuit deux objectifs :

- Répondre aux besoins des entreprises des Pays de la Loire en proposant un vivier de compétences de cadres,
- Établir un contact direct entre ces mêmes entreprises et les cadres en recherche d’emploi.

De 1993 à 2016, plus de 5000 cadres en recherche d’emploi ont bénéficié des apports et du soutien de l'association.

*******************************************************************************

Un emploi retrouvé en 5 mois pour 70 % des adhérents

*******************************************************************************

Jeunes diplômés ou cadres confirmés en recherche d'emploi ? Cadr'action, la solution pour vous aider !

Les attentes :
- Une recherche active
- Un soutien dynamique
- Un partage d'expérience

Les réponses :
- La force du réseau Cadr’action
- Un environnement porteur
- Une synergie de compétences régionales

L’esprit Cadr’action : chacun est au service de tous...
Votre professionnalisme contribue à l’efficacité de l’association !

 

Son fonctionnement - "Ensemble et performants"

Cadr'action est organisée comme une entreprise qui permet au cadre et au jeune diplômé en recherche d'activité de :

- Détecter et s'adapter aux besoins du marché de l'emploi en rassurant les entreprises sur la qualité des profils disponibles et opérationnels,
- Élargir son réseau,
- Trouver une entraide active, 
- Échanger expériences et informations,
- Participer à des conférences à thèmes,
- Organiser des mobilisations organisatrices: job-dating. 

Les moyens d'action :

Cadr'action met à la disposition de ses adhérents des locaux (Rezé, Orvault, Cholet, La Roche-sur-Yon, Fontenay le Comte, La Baule), des postes informatiques et une base de données de plus de 5.500 entreprises des Pays de la Loire.

- Travail en équipe d'une demi-journée par semaine,
- Ateliers et groupes de travail sur des sujets ciblés,
- Réunion plénière hebdomadaire avec intervenants extérieurs.

Des cadres en action, des jeunes en mouvement :

Adhérer à l'association, c'est mettre en œuvre des actions structurées pour retrouver le chemin de l'emploi :

- Prospecter et suivre les entreprises régionales,
- Rencontrer directement les entreprises,
- Participer à la dynamique de l'association,
- Échanger ses savoir-faire et savoir-être,
- Exploiter le portefeuille d'offres sans cesse renouvelé si on s'y donne la peine ....

Lancement du Médiacampus à Nantes

Nantes: actualité de la CCI#

Le 8 septembre à Nantes a eu lieu l'inauguration du MEDIACAMPUS

 

"Dédié aux acteurs de la communication et des médias, le lieu dote ce secteur économique d’une véritable plateforme d’accélération.

Au cœur du Quartier de la Création, une nouvelle brique vient d’être posée. Et pas n’importe quelle brique. Derrière sa façade singulière aux pixels grisés, boulevard de la Prairie au Duc, le Mediacampus a ouvert ses portes. Sur cinq étages et 6000 m², ce nouvel écrin pour la communication et les médias à Nantes rassemble une école (Audencia Sciencescom), une télévision locale (Télénantes), des entreprises de la filière et des associations professionnelles comme le Club de la Presse et APCOM, le réseau des communicants dans l’Ouest.
 
Outre un hall de 450 m² au RDC, le site conçu par le cabinet d’architectes Moatti-Rivière offre des espaces mutualisés ou dédiés (workshops, évènements, co-working…). Il compte aussi des lieux de production de contenu (plateau TV, studio radio, content lab…) ainsi qu’un espace CCI (700 m2), destiné à des entreprises de la communication et des médias.
 

UNE IMPULSION PARTENARIALE

Un outil de pointe, né d’un partenariat intelligent. Pour que cette réalisation (16 M€) se concrétise, Nantes Métropole, le Département, la RégionAudencia Business School et la CCI Nantes St-Nazaire ont étroitement collaboré. Cette dernière, notamment, s’est mobilisée à tout niveau. « La CCI est partie prenante du Mediacampus comme maître d’ouvrage délégué, financeur, actionnaire de Télénantes, partenaire d’Audencia et propriétaire, puisque nous y possédons une partie des locaux », commente Christian Le Cornec, son directeur, avant de retracer la genèse du projet. « Au départ, nous cherchions uniquement à déménager Sciences com’. Les opportunités successives et la volonté collective de voir grand nous ont conduits à bâtir cet endroit emblématique, nouveau lieu totem à Nantes ! »

LA PÉDAGOGIE AU CONTACT DE L’ENTREPRISE

Via le Mediacampus, étudiants, chercheurs, professionnels de la communication et des médias, etc., vont pouvoir travailler en interaction. Et explorer des modèles d’avenir. Selon Renaud Josse, vice-président de la CCI en charge de l’Enseignement supérieur, de la formation et de l’apprentissage, ce « lieu d’échanges va permettre à la fois de représenter et de structurer la filière, en générant des collaborations plus fructueuses, qu’elles soient formelles ou informelles. »

Une dynamique propice à la formation et l’emploi, que soulignent aussi Thomas Georgelin, vice-président de la CCI en charge des nouveaux modèles économiques, de l'innovation et du digital, et Yann Trichard. « Avec ce campus d’un nouveau genre,  nous souhaitons que l’entreprise se mêle à la pédagogie car c’est le moyen le plus efficace de permettre la mise en adéquation entre enseignement et besoins professionnels, observe le président de la CCI. De nouvelles passerelles s’établiront, créant de la valeur pour l’ensemble des acteurs et du territoire. » Des apports précieux pour la filière com’ et médias, qui fait travailler près de 18 000 personnes et 3 000 entreprises en Pays de la Loire..."

L’association Nâga reconditionne des ordinateurs…

L'association Nâga à Rezé - 44 -

Ordinateurs reconditionnés sous Linux à 80 € TTC garantis 2 ans

L'association Nâga reprend des parcs informatique d'entreprises ou d'administrations afin de réemployer les ordinateurs via Linux et éviter ainsi un impact environnemental et social désastreux.

Le passage d’un système propriétaire (Windows ou Mac) à un système libre peut questionner sur les sujets tels que la compatibilité, la réutilisation des données existantes, les équivalences logicielles. Afin de répondre à celles-ci, nous accompagnons un correspondant gratuitement.

L'association peut prêter gratuitement un ordinateur pendant 3 mois pour tester par vous même.

Les structures suivantes ont déjà sauté le pas et lui ont fait confiance !

 

En résumé et pour en savoir plus:

 

Droit au travail des Français en Europe

"En tant que Français, vous avez le droit de travailler dans un autre pays de l'Espace économique européen (EEE) ou en Suisse.

Vous bénéficiez de la même préférence en matière d'accès à l'emploi que les nationaux de votre pays d'installation. Tous les emplois privés ainsi que la plupart des emplois publics vous sont accessibles. Si vous comptez exercer une profession réglementée, vous devrez toutefois respecter certaines conditions.

Vous pouvez librement exercer le métier de votre choix s'il n'est pas réglementé dans votre pays d'installation.

Il doit s'agir d'une activité licite.

  À noter :

La base de données des professions réglementées par pays en Europe peut vous aider à savoir si la profession est ou non réglementée dans le pays dans lequel vous souhaitez travailler.

Si vous souhaitez exercer une profession réglementée dans un autre pays européen, les règles et les démarches seront différentes suivant la durée et la continuité de votre activité.

Peu importe que vous soyez salarié ou indépendant.

  À noter :

La base de données des professions réglementées par pays en Europe peut vous aider à savoir si la profession est ou non réglementée dans le pays dans lequel vous souhaitez travailler.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Choisir votre cas

 
 
 

Vous pouvez travailler dans le secteur public (entreprises, administrations et organismes publics) d'un autre pays européen. Une reconnaissance officielle de vos qualifications vous sera peut-être nécessaire, suivant votre métier.

Votre expérience professionnelle en France doit être prise en compte.

  À noter :

certains emplois de la fonction publique dits de souveraineté (dans l'armée, la police, la justice, la diplomatie, la haute fonction publique...) peuvent être réservés aux nationaux des pays membres.

Pour toute information pour travailler dans un autre pays européen

Informations générales sur l'Union européenne et sur les organismes à contacter. Réponses dans toutes les langues officielles de l'Union Européenne.

Par téléphone

Appelez le numéro gratuit 00 800 6 7 8 9 10 11 depuis n'importe quel pays de l'UE de 9h00 à 18h00 les jours ouvrables dans n'importe quelle langue officielle de l'UE.

Par messagerie

Accès à l'adresse de messagerie d'Europe Direct

Union nationale des professions libérales (UNAPL)  

Pour toute information sur les professions libérales"

 

ARPE: aide à la recherche du premier emploi

"Pour faire une demande d'aide à la recherche du premier emploi (Arpe), les scolaires (lycéens boursiers et apprentis) et les étudiants (étudiants boursiers et apprentis) doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Ce formulaire leur est ensuite renvoyé par mail et doit être imprimé, signé et transmis par courrier postal à l'adresse indiquée sur le formulaire avec toutes les pièces demandées.

L'Arpe est une aide financière qui vise à aider les jeunes diplômés dans la recherche de leur 1er emploi.

L'Arpe s'adresse aux lycéens, étudiants et apprentis âgés de moins de 28 ans, ayant obtenu en 2017 l'un des diplômes suivants :

  • certificat d'aptitude professionnelle ou certificat d'aptitude professionnelle agricole ;
  • baccalauréat professionnel ;
  • baccalauréat technologique ;
  • brevet des métiers d'art ;
  • brevet professionnel ou brevet agricole obtenu par la voie de l'apprentissage ;
  • brevet de technicien ;
  • diplôme de l'enseignement supérieur à finalité professionnelle obtenu sous statut d'étudiant ou par la voie de l'apprentissage.

 

La demande d'Arpe doit être effectuée dans un délai maximum de 4 mois à partir de la date de publication des résultats des examens :

  • sur le site education.gouv.fr pour les demandeurs ayant obtenu un diplôme de l'enseignement scolaire ;
  • sur le site etudiant.gouv.fr pour les demandeurs ayant obtenu un diplôme de l'enseignement supérieur.

Le montant mensuel de l'aide est fixé :

  • à 200 € pour les jeunes ayant obtenu un diplôme de l'enseignement scolaire ;
  • à 300 € pour les jeunes ayant obtenu un diplôme de l'enseignement supérieur par l'apprentissage ;
  • au montant mensuel de la bourse ou de l'allocation spécifique annuelle pour étudiant en difficulté pour les jeunes ayant obtenu un diplôme de l'enseignement supérieur par la voie de la formation initiale sous statut d'étudiant.

Elle est versée pendant une période maximale de 4 mois..."

Publication du 9 août 2017

Les Maisons Familiales Rurales (MFR)

 Nées en 1937, les Maisons familiales rurales sont des établissements de formation par alternance associant formation en entreprise et formation à l'école.

 Chaque année, elles accueillent plus de 70 000 jeunes et adultes, de la 4ème à la licence pro, à raison d'une moyenne de 150 jeunes par établissement. Très souvent internes, les jeunes participent à la vie de l'établissement, apprennent à se prendre en charge et à organiser des activités en dehors du temps scolaire.

La plupart des jeunes suivent leur formation sous statut scolaire. D'autres choisissent le statut salarié (contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation) pour préparer des diplômes de l'Éducation nationale, du Ministère de l'agriculture ou de la Jeunesse et des sports.

 Les MFR comptent aussi plus de 9 000 adultes en démarche de perfectionnement ou de réorientation professionnelle. De nombreuses MFR proposent également un accompagnement à la validation des acquis de l'expérience (VAE).

 Les formations proposées:
Les MFR de Loire-Atlantique proposent plus de 130 qualifications de l'enseignement technologique et professionnel, du CAP au BTS, réparties dans de nombreuses familles de métiers. Elles sont accessibles à tous les niveaux à partir de la 4ème ou après le bac....''

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Chaque MFR est une association et recouvre plusieurs statuts suivant la typologie des formations proposées :

  • un établissement scolaire sous contrat de participation au service public d'éducation avec le ministère de l'Agriculture (enseignement agricole)
  • un Centre de formation d'apprentis (CFA)
  • ou un Centre de formation continue conventionné par les Conseils régionaux.

En savoir plus sur le site: mfr Loire Atlantique

L’après BAC 2017 … Que faire avec ou sans le BAC .

 

 

 

 

 


        Choisissez un métier d’avenir
        avec les Compagnons du Devoir

 

 

Les épreuves du Baccalauréat 2017 sont terminées... Un moment décisif pour les 853262 candidats qui se présentent cette année.
Que ce soit avec ou sans le Bac en poche, ces jeunes vont devoir choisir une filière d’enseignement. Chaque année, environ 20% des candidats au
Baccalauréat échouent à l’examen. Si le redoublement est fortement privilégié (80% des élèves qui se présentent au Bac pour la deuxième fois réussissent), des alternatives existent.

Pour répondre aux questions de tous ceux qui s’interrogent sur leur orientation professionnelle, les Compagnons du Devoir et du Tour de France organisent, les 7 et 8 juillet de 9h30 à 17h30, des Journées d’Information dans 40 Maisons réparties sur toute la France.

Spécialistes de l’alternance et de la mobilité, les Compagnons du Devoir proposent trois parcours de formation garantissant un emploi, une rémunération et des diplômes de formation supérieure !




De nombreux postes à pourvoir.

L’alternance est l’élément central de la formation dispensée par les Compagnons du Devoir.
En parallèle de l’apprentissage d’un métier, chaque jeune est, la majeure partie de sa formation, en entreprise.

L’association propose donc de nombreuses offres d’embauche à pourvoir dans les 29 métiers qu’elle enseigne.

Actuellement, plus de 1200 offres de formation en alternance sont proposées par les Compagnons du Devoir.

Des opportunités qui concernent toutes les régions et toutes les filières. L’association propose notamment plus d’une centaine d’offres dans les métiers suivants qui peinent régulièrement à recruter :
ƒ Menuisier
ƒ Couvreur
ƒ Charpentier
ƒ Maçon
ƒ Métallier
ƒ Plombier
ƒ Chaudronnier
ƒ Mécanicien ...

 

Chaque année, les Compagnons du Devoir forment 10000 apprentis dans 6 filières professionnelles.

 

Quels parcours de formation chez les Compagnons du Devoir ?

L’excellence de la formation chez les Compagnons du Devoir est reconnue par tous, en France comme à l'étranger.
Cette qualification constitue un atout indéniable auprès des employeurs,
permettant aux jeunes d’accéder sans difficultés à des postes à responsabilités dans les entreprises, mais aussi de se lancer dans la création ou la reprise d’entreprises.
 Aujourd’hui, 50% des Compagnons du Devoir deviennent chefs d’entreprise.

 

Les Compagnons du Devoir proposent trois cursus :


Après un Bac (général ou technologique) : Prépa Métier
Cette formation s’adresse aux moins de 25 ans, titulaires d’un Bac général ou technologique. Elle offre l’accès immédiat au “Tour de France”, cette mobilité qui permet d’acquérir très vite de l’expérience et d’obtenir un diplôme en une ou deux années.

Après un premier diplôme du métier (CAP, Bac pro, BTS…) : Prépa Tour de France
Cette formation est destinée aux jeunes de moins de 25 ans, titulaires d’un
premier diplôme (Bac pro, CAP, BTS…) dans l’un des 29 métiers proposés par
les Compagnons du Devoir. Elle leur permet de se perfectionner sur le Tour de
France en cumulant les expériences professionnelles d’entreprise en entreprise, en France et à l’étranger. Cette internationalité permet également aux apprentis d’assimiler une 2e , voire une 3e langue. Au terme de quatre années de perfectionnement, les jeunes peuvent devenir Compagnon du Devoir et obtenir un diplôme de niveau licence.

Pour tous les jeunes de 15 à 22 ans : Parcours personnalisé
Les Compagnons du Devoir font partie de ces centres de formation qui sont accessibles aux non-diplômés, un bon compromis pour ceux qui souhaitent apprendre en alternance auprès de professionnels.

Les jeunes désireux d’apprendre un métier intégreront alors un apprentissage traditionnel en alternance pour viser l'obtention d’un CAP, CQP, Bac professionnel, BTS… L’apprentissage au sein des Compagnons du Devoir s’effectue selon un mode d’alternance long : 4 à 6 semaines en entreprise suivies de 2 semaines en centre de formation.
Habituellement préparé en 3 ans après la classe de troisième, le Bac professionnel peut, dans certains cas, se préparer en un an si le jeune a un niveau de classe terminale...

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Recherche BOUCHERS désespérément …

Être boucher c’est rejoindre une profession ancrée dans la tradition gastronomique.

Un métier de passion où il revêt plusieurs casquettes : acheteur, préparateur, fabricant et commerçant… ce spécialiste de la viande ne connaît pas la routine!

BOUCHER, du savoir-faire , de la passion et un MÉTIER D'AVENIR !

Le secteur de la boucherie offre de réelles perspectives d'évolution, pouvant aller jusqu'au statut de chef d'entreprise.

Le secteur recrute, mais attire peu de candidats. Devenir boucher ne suscite plus les vocations, surtout pour les jeunes qui ne trouvent pas ce métier valorisant ... ou trop contraignant........

La raison à cette réticence? Une méconnaissance du métier et une mauvaise image de la profession : une activité qui démarre tôt le matin, des jours d’ouverture variables d’une boucherie à une autre, selon la région, les saisonnalités et l’affluence. Un travail physique... mais qui a évolué avec le temps!

Ce qui peut repousser certains jeunes candidats : une partie du travail s'effectue...

  • en espace fermé,
  • dans une atmosphère souvant froide,
  • soumise à des odeurs caractéristiques au travail de la viande.

Contrairement aux idées reçues, le boucher ne reste pas isolé dans l'arrière-boutique.Il ''produit et transforme'' mais aussi en bon commerçant, partage avec passion son savoir-faire, ses astuces et sa passion pour la viande auprès des clients.

Pénurie totale particulièrement en grande distribution !

Les secteurs produits frais, plus particulièrement les rayons poissonnerie et boucherie, sont ''LES VITRINES'' de l’image de marque d’une enseigne, d'un magasin...

On y rencontre une clientèle de plus en plus exigeante, recherchant un prix et de la qualité, qui veut comme chez son artisan, un accueil, un sourire, les meilleurs conseils et être rassurée après les différents scandales alimentaires du passés.

Face à cette pénurie, les grandes surfaces créent des centres de formation internes, pour '' la transmission du savoir''... pour tous les âges : jeunes qui y croient et Jeunes qui veulent se reconvertir ...

Elles ''sortent leur carnet de chèques'' en proposant  des CDI et des salaires d’embauche entre 1800 et 1900€ bruts, demandant aux candidats de faire suivre les CV de leurs réseaux, pour avoir des bouchers formés et opérationnels.

Chaque année, de nombreux postes sont à pourvoir. Beaucoup d'entreprises recherchent des apprentis à former ou des salariés à recruter pour développer leur activité.

Selon Pôle emploi, on recense plus de 2000 postes disponibles en France.

De nombreuses perspectives de carrière ...
Pour faire évoluer sa carrière, on peut suivre des formations tout au long de sa vie professionnelle.

Jusqu’à créer son entreprise, après quelques années d’expérience. Être à son compte exige des compétences en gestion et en comptabilité. Il est ainsi fortement recommandé de se former (CQP « Repreneur, créateur, chef d’entreprise)

Reprendre une boucherie, beaucoup d'entre elles recherchent des candidats pour assurer leur succession

Changer de structures, c'est possible !

Le boucher peut travailler dans différents types d'établissements :

  • dans une boucherie artisanale,
  • au sein d'abattoirs (boucher abattoir),
  • dans des entreprises industrielles ou semi-industrielles de travail des viandes. Le boucher peut travailler au sein d'ateliers de transformation de la viande (boucher désosseur, pareur, …) et de conditionnement, afin que les produits soient commercialisés dans des réseaux de distribution ;
  • la grande distribution : hypermarché, supermarché, etc ;
  • le boucher peut également proposer ses produits dans les marchés, foires et expositions.

A savoir:

  • Les grandes boucheries, embauchent la majorité des bouchers. Elles disposent de leur propre unité de production et approvisionnent des revendeurs.
  • La grande distribution, recrute des bouchers qui sont encadrés par des chefs d'équipe et des chefs de fabrication.
  • Les petites boucheries artisanales, qui sont généralement des boucheries de quartier, emploient des jeunes diplômés.

Des centres de formation en région...

Chaque année, au Salon régional OUEST FORMATION (Nantes), IFMV, l'Institut de la Formation des Métiers des Viandes (Vendée), se mobilise pour susciter des vocations de boucher, pour tous les âges ...