L'information pour travailler autrement

OUEST ACTIVITES

AFPA : la faillite ?

En 2017, l’Etat a transformé l’Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes en Etablissement Public Industriel et Commercial espérant, peut-être, recadrer les activités de ce fleuron du Service Public de l’Emploi  et atteindre un équilibre économique.

Un récent rapport de l’IGS et de l’IGAS faisait état de 725 millions d’euros de pertes cumulées sur plusieurs années. La Ministre du travail a récemment évoqué la perte de 100 millions d’euros par an.

 

FIN 2017, L’ETAT VERSE 33 MILLIONS A L ‘AFPA

Le changement de statut n’a, semble-t-il, pas fait évoluer la situation économique de l’Agence. En effet, l’État a versé 33 millions d’euros à l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) fin 2017 afin de lui « éviter une rupture de trésorerie ».

JUIN-JUILLET L’ETAT VERSE 27 MILLIONS A L ‘AFPA

Dans un article paru au mois de juillet 2018, le quotidien « Le Monde » nous apprend que l’Etat a versé à l’AFPA en juin et juillet une somme totale de 27 millions d’euros afin de lui permettre de payer les salaires de ses employés.

L’AFPA BENEFICIE DE LA GARANTIE (implicite) ILLIMITÉE DE L ‘ETAT

Il est cependant excessif de parler de faillite dans la mesure ou l’Etat en créant un Epic est implicitement responsable des dettes et des aléas financiers de l’AFPA.  

Un nouveau plan d’entreprise devrait permettre un retour à l’équilibre.

Article du Monde

 

Assistant bureau d’études

Ce partenaire vous propose un emploi d’assistant bureau d’études (H/F)

 

➢ Veille et présélection sur les appels d’offres
➢ Constitution des dossiers de réponse aux appels d’offres
➢ Participation à la communication interne et externe de
l’entreprise
➢ Elaboration et mise à jour des supports de
communication
➢ Déplacements ponctuels sur la région Grand ouest et
région parisienne

consultez la fiche détaillée et postuler :Assistant bureau d-études ouest activites

Technicien CAF

POSTE OUVERT UNIQUEMENT AUX CANDIDATS ÉLIGIBLES AU CDD SENIOR
(+ 57 ans et au moins 3 mois d’inscription à Pole Emploi).

Dans le cadre de la généralisation de la garantie des impayés de pension alimentaire et de notre rôle de pivot pour les Caf de la région Pays de la Loire, vous contribuez à la résolution des litiges des impayés de pensions alimentaires et à la gestion de l’Allocation de soutien familial recouvrable.

Mission/Activités

*Vous gérez les dossiers d’allocation de soutien familial recouvrable : vous déterminez les droits des allocataires en fonction des pièces transmises (jugements…) et instruisez les dossiers par l’applicatif NSF.
*Vous réalisez, dans le cadre d’une procédure amiable ou contentieuse, un diagnostic des situations et repérez celles nécessitant un traitement spécifique.
*Vous gérez et suivez le recouvrement des créances issues de pensions alimentaires impayées dans le respect des objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés.
*Vous assurez les relations externes avec les créanciers et débiteurs, les administrations et gérez les correspondances avec les avocats, les greffes des tribunaux et les huissiers de justice.

 

lire la fiche détaillée, postuler: OFFRE D’EMPLOI TECHNICIEN GIPA CAF 44 (1)

Travailler au Canada: réunions au mois d’août Grand Ouest

L’Ambassade du Canada en France et la Province du Nouveau-Brunswick invitent tous ceux qui ont envie de vivre et travailler au Canada à une série de sessions d’information :

 

– Brest, le lundi 6 août 2018 à 14h et à 18h

Maison de l’International, 50 Esplanade de la Fraternité

 

– Rennes,  le mercredi 8 août 2018 à 14h et 18h

Hôtel Novotel Rennes Alma, 48 avenue du Canada

Nantes, le jeudi 9 août 2018 à 14h et à 18h

Hôtel Mercure Nantes Centre Gare, 50-51 Quai Malakoff

 

-Lorient, le vendredi 10 août 2018 à 18h

CCI du Morbihan, 21 Quai des Indes

Une représentante du service de l’immigration de l’Ambassade du Canada en France sera également présente durant le Festival Interceltique au Pavillon de l’Acadie, Quai des Pays celtes, à Lorient, le vendredi 3 août de 18h à 21h, le samedi 4 et le dimanche 5 août, le mardi 7 août et les vendredi 10 et samedi 11 août de 12h à 21h pour donner de l’information sur les procédures d’immigration temporaire et permanente au Canada.

 

Informations et inscriptions dans la limite des places disponibles :

www.amb-canada.fr/sessions-information

Image result for facebook logohttps://www.facebook.com/DestCan/  https://twitter.com/DestCan

Partir en vacances avec son patron…

 

 

  • 95% des Français ne sont jamais partis en vacances avec leur boss…
  • Mais seulement 7% avaient déjà eu cette proposition et 87% l’avaient acceptée !
  • 41% de ces personnes voulaient partager un bon moment avec leur boss ou se lier d’amitié pour 34%
  • 49% des personnes qui ont refusé cette proposition ne voulaient pas mélanger travail et congés
  •  62% des Français aimeraient bien partir en vacances avec leurs collègues ou leur supérieur

 

 

En cette période de vacances, Qapa.fr, agence d’intérim 100% online, a interrogé les 4,5 millions de candidats de la plateforme pour savoir s’ils étaient disposés à partir en congés avec leur chef. Un sondage* qui montre que, loin des a priori, la plupart des Français seraient prêts à se rapprocher davantage de leur hiérarchie, jusqu’à partir en vacances avec leur boss.  

« Chef, où est-ce qu’on part ? »

Prendre des congés avec son boss n’est pas une pratique courante et habituelle en France. En effet, plus de 97% des femmes et 93% des hommes interrogés déclarent qu’ils ne sont jamais partis en vacances avec leur chef.

 

Etes-vous déjà parti(e) en vacances avec votre chef ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 5% 3% 7%
Non 95% 97% 93%

 

De leur côté, les supérieurs hiérarchiques proposent rarement de partager leurs vacances avec un ou plusieurs membres de leur équipe. Ainsi, plus de 93% des Français n’ont jamais eu de la part de leur chef une proposition de partir en congés avec lui.

 

Votre chef vous a-t-il déjà proposé de partir en vacances avec lui ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 7% 5% 9%
Non 93% 95% 91%

 

« Avec plaisir ! »

Pourtant, lorsqu’on leur propose cette éventualité, plus de 87% des Français acceptent de partir en vacances avec leur chef. Dans le détail, les hommes sont même bien plus nombreux à dire oui (95%) que les femmes (78%).

 

Si oui, aviez-vous accepté ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 87% 78% 95%
Non 13% 22% 5%

 

« Chef, mon ami ! »

Si certains Français acceptent de partir en vacances avec leur chef, ce n’est pas par crainte de décevoir (21%) ou afin de profiter de la situation pour leur carrière (2%). Les français sont plus de 41% à vouloir partager un bon moment avec leur boss et plus de 34% ont même envie de se lier d’amitié.

 

Si oui, vous aviez accepté par :
Réponses Global Femmes Hommes
Crainte de le décevoir 21% 18% 24%
Envie de partager un bon moment 41% 42% 39%
Envie de profiter de la situation pour votre carrière 2% 3% 2%
Envie de vous lier d’amitié 34% 35% 34%
Autre 2% 2% 1%

 

Pas de mélange…

Pour celles et ceux qui ont refusé une proposition de vacances avec leur chef, la raison principale est de ne pas avoir envie de lier le travail avec les congés pour 49% des personnes interrogées. La deuxième raison est pour 32% de ces personnes une incompatibilité avec leur supérieur. Enfin, pour les 14% restants, c’est surtout la destination des vacances qui ne leur convenait pas.

 

Si non, pour quelle raison aviez-vous refusé ?
Réponses Global Femmes Hommes
Je n’aime pas mon chef 32% 31% 33%
Pas envie de lier mon travail avec mes vacances 49% 53% 44%
La destination ne me convenait pas 14% 11% 17%
Autre 5% 5% 6%

 

Alors, faut-il partir ou pas avec son chef ?

En conclusion, à la question « est-il bon de partir en vacances avec ses collègues ou son supérieur ? », les Français répondent sans équivoque : « oui » à 56% pour les femmes et à plus de67% pour les hommes. Des chiffres importants qui montrent que le clivage hiérarchique dans le travail n’est peut-être pas une vérité en soi.

 

Selon vous, est-il bon de partir en vacances avec ses collègues ou son supérieur ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 62% 56% 67%
Non 38% 44% 33%

 

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 17 et 20 juillet 2018 auprès de 4,5 millions de candidats sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises). Parmi ces candidats, 50% d’entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres. Profils : 51% de femmes et 49% d’hommes. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

 

 

A propos de Qapa.fr

Qapa.fr est le partenaire emploi de tous les Français. 100% positif 0% souci. Qapa.fr rassemble aujourd’hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d’intérimaires en temps réel 100% digital et mobile. Lien officiel : www.qapa.fr

Agent de collecte-CDD 18 mois

Ce partenaire vous propose de devenir « agent de collecte »:
 Collecter des déchets
 Chargement et ramassage des bacs
 Collecter des encombrants
 Assurer la propreté des lieux de collecte
 Maitrise du Français (contact avec les usagers)
 Etre dynamique et impliqué
 Aimer travailler en extérieur
 Résistance physique
 Avoir vaccins DTPolio à jour
 Avoir moyen de locomotion impératif

 

Consultez la fiche   Agent de collecte

Est-il bien raisonnable de contredire son chef ?

  •  92% des femmes et 89% des hommes ont déjà osé contredire leur supérieur
  • 40% des Français expriment leur désaccord face à face
  • 61% contestent leur chef lorsqu’ils sont certains d’avoir raison
  • 53% des hommes et 42% des femmes le font uniquement pour le bien de l’entreprise
  • 40% des chefs semblent réagir très bien à la contradiction
  • 61% des Français ont déjà subi des conséquences pour avoir contredit mais 89% seraient prêts à le refaire

 

Qapa.fr, agence d’intérim en ligne, a voulu savoir si les Français étaient plutôt du genre à contester ou rester silencieux face à leurs supérieurs. Un sondage effectué auprès de 4,5 millions de candidats et 135.000 recruteurs qui dévoile une attitude assez franche et directe des Français quand il faut contredire la hiérarchie. 

 

« Chef : Non ! Chef ! »

Les Français ne semblent pas trop craindre la hiérarchie en entreprise. En effet, à la question « Avez-vous déjà contredit votre supérieur ? » plus de 91% des personnes interrogées répondent par l’affirmative. La proportion est même plus importante chez les femmes (92%) que chez les hommes (89%).

 

Avez-vous déjà contredit votre supérieur ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 91% 92% 89%
Non 9% 8% 11%

 

Face à face

Loin de se protéger derrière leurs collègues, 40% des Français sont capables de contredire leur chef plutôt en tête à tête. Une fois encore les femmes sont plus nombreuses (42%) que les hommes (38%). En deuxième choix, c’est en public que 23% des Français expriment leur désaccord (25% chez les femmes et 22% chez les hommes).  Seulement 16% le font par écrit, 14% par personne interposée et 7% utilisent le téléphone.

 

Si, oui vous l’avez contredit :
Réponses Global Femmes Hommes
En public 23% 25% 22%
Seuls, face à face 40% 42% 38%
Par écrit (email, sms, papier, etc.) 16% 14% 18%
Par téléphone 7% 6% 8%
Par personne interposée 14% 13% 14%

 

La raison du plus fort ?

Les Français ne sont pas du genre à chercher la bagarre inutilement. En effet, plus de 61% contredisent leur chef uniquement lorsqu’ils sont persuadés d’avoir raison à 100%. Celles et ceux qui s’expriment, ne le font que très rarement (25%) et seulement 12% avouent contester par principe qu’ils aient tord ou raison. Enfin, uniquement 2% admettent qu’ils sont souvent dans l’erreur.

 

En général, vous contredisez :
Réponses Global Femmes Hommes
Systématiquement à tord ou à travers 12% 13% 12%
Souvent à tord 2% 2% 1%
Toujours à raison 61% 62% 59%
Pratiquement jamais 25% 23% 28%

 

 

 

La société d’abord !

Si les Français osent combattre leur supérieur c’est avant tout pour le bien de l’entreprise. C’est ce que déclarent 47% des personnes interrogées. Les hommes sont plus impliqués dans cette démarche (53%) que les femmes (42%). 24% des Français contredisent par pure stratégie professionnelle alors que 17% considèrent simplement que c’est très dangereux de le faire. Enfin si 1% trouve la contestation inutile, 11% avouent y prendre beaucoup de plaisir.

 

Selon vous, contredire son chef c’est :
Réponses Global Femmes Hommes
Très dangereux 17% 18% 15%
Nécessaire pour le bien de l’entreprise 47% 42% 53%
Totalement inutile 1% 2% 1%
Un vrai plaisir 11% 12% 10%
Une stratégie professionnelle 24% 26% 21%

 

 

Pas de réaction… ou presque !

Globalement, 40% des chefs semblent réagir plutôt très bien à la contradiction. Et même si 23% n’apprécient que moyennement ce genre de confrontation et d’opposition, seulement37% réagissent très mal  lorsqu’ils sont contredits.

 

En général, comment votre chef réagit ?
Réponses Global Femmes Hommes
Très bien 40% 41% 39%
Moyennement bien 23% 26% 21%
Très mal 37% 33% 40%

 

 

 

De lourdes conséquences… Mais assumées !

Paradoxalement, si les supérieurs semblent bien réagir, 69% des femmes et 52% des hommes interrogés disent avoir eu à subir certaines conséquences pour avoir contredit leur chef. Cependant, si cela était à refaire 89% des Français seraient prêts à de nouveau contredire leur chef (86% chez les femmes et 92% chez les hommes).

 

Avez-vous déjà eu à subir des conséquences pour avoir contredit votre chef ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 61% 69% 52%
Non 39% 31% 48%
Malgré les conséquences, seriez-vous prêt(e) à le refaire ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 89% 86% 92%
Non 11% 14% 8%

 

 

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 9 et 12 juillet 2018 auprès de 4,5 millions de candidats et 135.000 recruteurs qui publient leurs offres d’emploi sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises). Parmi ces candidats, 50% d’entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres. Profils : 51% de femmes et 49% d’hommes. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les candidats et par les recruteurs sont déclaratives.

 

 

A propos de Qapa.fr

Qapa.fr est le partenaire emploi de tous les Français. 100% positif 0% souci. Qapa.fr rassemble aujourd’hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d’intérimaires en temps réel 100% digital et mobile. Lien officiel : www.qapa.fr

44- LACTALIS recrute

La société Fromagère de Bouvron (44) , groupe Lactalis, recherche des techniciens de maintenance, des caristes polyvalents, des conducteurs de ligne de production, des opérateurs de production.

Vous pouvez adresser votre candidature par mel servicerh.bouvron@lactalis.fr ou par courrier à Société fromagère de Bouvron 1 chemin de la Gautherais 44130 BOUVRON

consulter la fiche :

LACTALIS recrute à BOUVRON -44- ouest activites

Vacances : toujours connecté au boulot…

Qapa.fr, l’agence d’intérim 100% online, a interrogé plus de 135.000 professionnels afin de savoir comment ils géraient leur relation avec leur travail pendant leurs congés. Des résultats qui montrent clairement un changement de mentalité avec une connexion professionnelle de plus en plus forte pendant les vacances et totalement appréciée.

 

« C’est les vacances j’oublie tout … ou presque ! »

Les vacances des Français ne sont plus du tout ce qu’elles étaient ! En effet, plus de 62% des personnes interrogées déclarent continuer de répondre à leurs appels ou bien à leurs emails professionnels pendant leur période de congés. Cet usage n’est d’ailleurs pas pour déplaire à 59% des français qui ne sont pas du tout dérangés par cette continuité avec leur travail.

 

Pendant vos congés, répondez-vous aux appels ou emails professionnels ?
Réponses Pourcentages
Oui 62%
Non 48%
Cela vous dérange-t-il ?
Réponses Pourcentages
Oui 41%
Non 59%
   

 

 

« Sea, emails & sun ! »

Les Français en vacances sont plus de 42% à regarder leurs emails professionnels plusieurs fois par jour ! En deuxième place du classement, 33% les lisent au moins une foisquotidiennement et 8% de façon hebdomadaire. Seulement 17% n’y jettent pas un œil pendant leurs congés.

 

A quelle fréquence consultez-vous vos emails pros ?
Réponses Pourcentages
Jamais 17%
1 fois par semaine 8%
1 fois par jour 33%
Plusieurs fois par jour 42%
   

 

 

Comme tout le monde !

Pour plus d’un Français sur deux, cette attitude envers leur travail n’est pas un cas isolé. Ainsi, plus de 52% des personnes interrogées pensent que leurs collègues font exactement la même chose qu’eux pendant leurs congés payés. De plus, cette relation avec le travail semble être parfaitement acceptée par les proches pour 58% des Français.

 

Vos collègues font-ils la même chose ?
Réponses Pourcentages
Oui 52%
Non 48%
Cette attitude est-elle acceptée par vos proches ?
Réponses Pourcentages
Oui 58%
Non 42%
   

 

 

Accro au boulot ?

A la question « Diriez-vous que vous êtes accro au boulot ? », 61% des Français déclarent pourtant que « non » ! Seulement 18% avouent être totalement workaholic et 21%certainement en passe de le devenir également.

 

Diriez-vous que vous êtes accro au boulot ?
Réponses Pourcentages
Oui totalement 18%
Oui un peu 21%
Non 61%
   

 

 

Lunettes, crème solaire et smartphone

Côté matériel pour rester connecter à leur travail, c’est le smartphone qui arrive en tête avec plus de 75% d’utilisation chez les Français pendant les vacances. Le PC arrive en deuxième place avec 17%, et la tablette loin derrière avec 8%.

 

Vous utilisez principalement :
Réponses Pourcentages
Mon smartphone 75%
Mon PC portable 17%
Ma tablette 8%
   

 

 

Connectés et heureux !

Toujours connectés, toujours en lien avec leur travail, toujours à répondre aux emails et aux appels… les Français semblent pourtant être bien comme ça. En effet, 79% déclarent que lesnouvelles technologies leurs permettent de passer de meilleures vacances. 66% avouent même qu’ils parviennent à mieux se reposer et à déconnecter !

 

Selon vous, les nouvelles technologies permettent-elles de passer de meilleures vacances ?
Réponses Pourcentages
Oui 79%
Non 21%
Arrivez-vous quand même à vous reposer et à déconnecter ?
Réponses Pourcentages
Oui 66%
Non 34%
   

 

 

Plus de liens : plus sereins !

Ce lien avec leur travail pendant leurs vacances, 68% des Français considèrent qu’il leur permet d’être beaucoup plus sereins. De plus, cette absence de cassure nette, semble avoir un autre bénéfice : 75% des Français trouvent en effet que leur retour au boulot est beaucoup plus simple grâce à ce suivi ininterrompu pendant leurs congés.

 

Etes-vous plus serein(e) si vous conservez un lien avec votre travail ?
Réponses Pourcentages
Oui 68%
Non 42%
Selon vous, le retour au travail est-il plus simple grâce à ce suivi pendant vos vacances ?
Réponses Pourcentages
Oui 75%
Non 25%
   

 

 

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 27 juin et le 3 juillet auprès de 135.000 recruteurs et professionnels qui publient leurs offres d’emploi sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises). 50% d’entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres. Profils : 48% de femmes et 52% d’hommes. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les candidats et par les recruteurs sont déclaratives.

 

 

A propos de Qapa.fr

Qapa.fr est le partenaire emploi de tous les Français. 100% positif 0% souci. Qapa.fr rassemble aujourd’hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d’intérimaires en temps réel 100% digital et mobile.