L'information pour travailler autrement

Comment sortir du lot …

QAPA toujours à votre service ! L’heure de la rentrée approche et pour une reprise en toute sérénité QAPA vous a préparé un guide spécial « 21 jours pour trouver un emploi ». « Modèles de CV, conseils pour préparer vos entretiens d’embauche, comment répondre aux questions d’un recruteur par téléphone, QAPA vous dit tout pour vous accompagner dans votre recherche d’emploi.

OBJECTIF

Sortir du lot et se faire remarquer positivement par les recruteurs

« 100% des gagnants ont tenté leur chance ! »

Le loto

On nous demande souvent comment se démarquer face à aux dizaines de candidats qui postulent en face de vous, et c’est vrai que la tâche est ardue. Mais ne vous inquiétez pas, QAPA est là et vous donne les tips incontournables pour s’en sortir.

Conseil pratique:
Si vous êtes un expert dans un domaine, montrez-le en prenant la parole sur votre blog, dans les forums de spécialistes, dans des conférences.

 

ÊTRE RECONNU

Le savoir-faire et l’expérience que vous avez acquis durant votre parcours ou sur votre métier, doivent être mis en avant. Ainsi, vous devez rechercher tout ce qui va pouvoir montrer que vous êtes un véritable expert dans votre activité :

  • Recherchez sur Internet les groupes de discussion, les forums, les blogs, les communautés qui vous concernent. Abonnez-vous, devenez membre et participez activement en partageant votre expertise.
  • Soyez présent aux conférences, salons, colloques, tables rondes et autres événements où vous allez pouvoir présenter votre savoir-faire et rencontrer des recruteurs potentiels.
  • Créez une page Facebook, un groupe Linkedin, un blog ou un fil d’actualité sur votre compétence principale. Faites une veille accrue de tout ce qui se passe dans votre secteur d’activité afin de devenir un carrefour d’informations pertinent.
  • Augmentez votre réseau de contacts en recherchant toutes les personnes qui comptent dans votre métier. Rencontrez-les, discutez avec elles.
  • Prenez partie et donnez votre avis en commentant les articles dans la presse. N’hésitez pas à être vindicatif, percutant, créatif et osé.

SORTIR DU LOT

Avec parfois plusieurs dizaines, voir des centaines de candidats pour un même poste, il est évidemment éminemment important de se faire remarquer dans le bon sens.

L’originalité peut aussi bien être dans la forme de votre présentation et de vos actions que le fond.

EXEMPLE D’UNE INITIATIVE ORIGINALE ET PERCUTANTE :

Un salon de l’emploi pour une personne !
Agé alors de 44 ans, Alain Gutton a décidé en janvier 2011 de créer un salon de l’emploi avec un seul candidat : lui !

Excédé de n’avoir aucune réponse positive à ses démarches de recherche, Alain Gutton, aidé de quelques amis, a monté toute une opération de communication centrée sur son propre recrutement :

  • création d’un site web : www.me-recruter.com ;
  • une action sur les réseaux sociaux ;
  • une opération de street marketing ;
  • des relations presse ;
  • la location de 5000m² de salle d’exposition à la Porte de Versailles de Paris ;
  • deux immenses affiches sur le boulevard périphérique.

Au final, Alain Gutton a sensibilisé des centaines de recruteurs et fait un énorme buzz dans la presse avec des dizaines d’interviews TV.

Une opération qui pourtant ne lui a pas permis de décrocher un emploi immédiatement mais quelques mois plus tard.

LE CV: OBJET

En adaptant son CV à un produit, tous les supports peuvent être utilisés pour toucher votre interlocuteur.

Une suédoise a ainsi eu l’idée en 2012 d’imprimer son curriculum vitae sur un emballage de tablette de chocolat avec la mention « Charlotte Olsen, 100% talent brut ».

Un CV qui ne passe pas inaperçu surtout si votre recruteur est gourmand.

DES CV ORIGINAUX… OU PAS !

La présentation joue donc souvent un rôle important si le secteur dans lequel vous postulez est concerné.

Cependant, il est inutile par exemple de réaliser une plaquette imprimée en sérigraphie pour un poste de comptable. L’entreprise n’y verra aucun intérêt vu que le sens artistique n’est absolument pas recherché pour ce type de poste.

Le sérieux peut dans ce cas être un gage de qualité et vous donner beaucoup plus de poids.

A l’inverse, un CV trop original, mal ciblé ou tout simplement mal réalisé peut vous desservir et vous faire louper une opportunité de carrière. Il peut également faire le tour du Web en un clic et faire un véritable « bad buzz ». Certaines personnes comme Isabelle Moreau et son CV vidéo clip « Isabelle communique, nique, nique » en ont fait les frais et sont rapidement devenues des cas d’école à ne pas suivre.

Pour voir la vidéo : http://www.kewego.fr/video/iLyROoafM-E2.html 

Il ne faut donc pas confondre personnalisation du CV et rechercher d’originalité à tous prix. Comme toutes les actions entreprises sur Internet, il faut bien réfléchir aux conséquences que peuvent entraîner sur votre vie professionnelle et privée les contenus que vous allez diffuser.

RELANCER LE RECRUTEUR

Si vous n’avez pas encore reçu de réponse au bout de 10 jours après l’envoi de votre candidature ou que votre CV a été rejeté, prenez votre courage à deux mains en même temps que le téléphone.

La relance d’un recruteur fait à présent partie des automatismes à prendre en compte dans votre recherche d’emploi. Cependant, relance ne doit pas être synonyme de harcèlement. L’objectif est juste d’obtenir une réponse concrète et de pouvoir avancer dans votre recherche d’emploi.

LE DÉROULEMENT EN 4 ÉTAPES DES RELANCES :

1. De vive voix

Plutôt que d’envoyer de nouveau un courrier ou un email, privilégiez le contact direct par téléphone. Beaucoup d’émotions et de forces passent par la voix. Vous pourrez ainsi montrer à votre interlocuteur votre motivation et votre prise d’initiative.

Restez correct et courtois quelque soient les réponses de l’employeur. Si celui-ci n’a pas le temps de vous répondre, demandez-lui un créneau ultérieur pour le rappeler sans le déranger.

Restez professionnel et maitrisez vos émotions.

Dans votre discours, rappelez les éléments clés de votre CV et les raisons pour lesquelles vous postulez. Orchestrez cette conversation téléphonique avec autant de soin que si vous étiez physiquement avec le recruteur.

Préparez par écrit les points forts et les réponses à d’éventuelles remarques pour ne pas vous retrouver à court d’arguments.

N’attendez pas une réponse positive à la fin de cette conversation mais engagez vous même la suite des événements :

  • Proposez un entretien en face à face,
  • laissez à votre interlocuteur un temps de réflexion et proposez lui de le rappeler sous quelques jours selon ses disponibilités,
  • mettez-vous dès à présent à son service en lui proposant de lui envoyer des éléments complémentaires qui pourraient faire pencher la balance en votre faveur.

Si vous n’avez pas directement le recruteur mais son assistante ou un collaborateur profitez-en pour lui poser des questions sur le poste ou sur les procédures de recrutement de la société. N’oubliez pas que vous aurez peut-être la chance de travailler avec cette personne également et adoptez donc l’attitude la plus courtoise et professionnelle possible.

2. Par email

Une fois l’entretien téléphonique passé, renvoyez à votre interlocuteur un résumé de votre conversation. Indiquez lui clairement ce que vous lui proposez et ce que vous attendez de sa part :

  • une réponse négative ou positive,
  • un rendez-vous réel,
  • un second entretien téléphonique pour compléter certains points,
  • etc.

3. Pourquoi un refus ?

Si la réponse est toujours non, faites preuve d’écoute et demandez les raisons de ce refus. Cela vous permettra d’améliorer votre discours, de détecter les éventuels lacunes dans votre parcours, les problèmes que vous n’avez pas envisagez, etc.

Demandez également à la personne des conseils pour faciliter votre recrutement :

  • que dois-je améliorer dans mon profil ?
  • y a t-il des formations ou des diplômes que je dois obtenir ?
  • est-ce à cause d’un manque d’expérience, d’un salaire trop élevé ?
  • etc.

4. Remerciez !

Que vous ayez obtenu le poste ou non, un email de remerciement auprès de votre interlocuteur peut faire toute la différence. Aussi bien pour votre collaboration future mais aussi pour faire changer d’avis votre interlocuteur et finalement vous embaucher.

Confirmez votre volonté d’intégrer la société tout en remerciant de l’accueil que vous avez eu. Inutile d’en rajouter et d’en faire trop. Un excès de politesse peut également changer la donne.

Rectangle : coins arrondis: Ma check list

1.	Mettre à jour mon profil sur les réseaux professionnels
2.	Allez sur des salons ou des forums pour échanger avec d'autres personnes et des recruteurs potentiels
3.	Animer régulièrement mon réseau
4.	Relancer les recruteurs après chaque entretien d'embauche
5.	Demander aux recruteurs les raisons des refus d'embauche pour pouvoir adapter mon CV et mes réponses pour les entretiens suivants

🤔 Cet article vous a intéressé ? Le guide complet à télécharger ICI

Stéphanie DELESTRE