L'information pour travailler autrement

FOOTBALL PROFESSIONNEL : UN MARCHÉ DU TRAVAIL SEGMENTÉ TOUT AU LONG DE LA VIE

 La revue du Centre d’études de l’emploi et du travail (CNAM) vient de publier sous la plume de Richard Duhautois (Cnam/Lirsa, CEET), une très intéressante étude sur le métier de footballeur.

Résumé:

Le marché du travail des footballeurs professionnels est très segmenté et inégalitaire. Il repose sur une organisation pyramidale et se caractérise par un segment « primaire supérieur » offrant à moins de 5 % des joueurs de très hauts salaires et de belles carrières, et un vaste segment secondaire aux salaires beaucoup plus modestes et aux carrières plus courtes.

 Bien que la carrière des footballeurs doive beaucoup au hasard, c’est d’abord la sélection des jeunes et le centre de formation dans lequel ils sont admis, qui déterminent leur recrutement comme professionnels contractant pour une durée déterminée avec un club. Les transferts constituent le second facteur décisif : négociés par les agents des joueurs, ils contribuent à l’inflation des salaires et à la longévité des carrières.

 Vers 35 ans au mieux, mais très souvent beaucoup plus tôt, sonne l’heure de la reconversion professionnelle pour les footballeurs contraints de retrouver une activité. Hormis pour quelques-uns, cette réorientation est la plupart du temps difficile pour des individus insuffisamment armés d’un point de vue scolaire.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn