L'information pour travailler autrement

Formation: la Région Pays de la Loire se dote d’une stratégie

L’Etat et les régions sont les principaux acteurs de la formation professionnelle pour ce qui concerne les chercheurs d’emploi en France. Dans le cadre de ses prérogatives, la Région des Pays de la Loire se dote d’une stratégie…


L’Etat intervient notamment pour la mise en place des plans gouvernementaux nationaux destinés à combattre le chômage.La démarche est avant tout politique et très centalisée par le ministère du travail à Paris même si elle est relayée par les préfectures de région qui disposent de services spécialisés (DIRECCTE).

Ainsi, nous venons de connaître le plan « 500 000 formations » dont l’objectif premier était de permettre à des chercheurs d’emploi de faire une formation susceptible de retrouver un travail. L’objectif secondaire suspecté, mais non dit, était de faire baisser la courbe du chômage par le transfert statistique des chômeurs.


Dans les faits, les actions de l’Etat étaient complétées par les interventions financières des régions. Pôle emploi intervient comme prestataire, prescripteur des formations.

Avec les lois de décentralisation votées ces dix dernières années les régions ont la responsabilité de l’ensemble des programmes d’apprentissage et de formation professionnelle des chercheurs d’emploi.

PAYS de la LOIRE: recomposition de l’offre

La région des Pays-de-la-Loire a procédé à la recomposition de l’offre régionale et affiche dans sa nouvelle lettre numérique d’information les changements.

Cette offre est articulée autour de trois programmes : « Prépa », « Visa » et « Accès ». « Prépa » pour les formations préparatoires destinées aux publics les plus éloignés de l’emploi. Objectif : les orienter vers une véritable insertion professionnelle. « Visa » pour les formations qualifiantes adaptées aux besoins en compétences de l’économie régionale. Et « Accès » pour favoriser l’accès direct à l’emploi dans l’entreprise. Dans ce dernier volet, figure notamment le nouveau programme de formations courtes d’adaptation à l’emploi qui permet aux entreprise, grâce à une aide financière, de former un candidat auquel il manque quelques compétences pour correspondre aux pré-requis du poste.

Cette stratégie témoigne d’une prise en main lente mais progressive de la problématique de qualification en Pays de la Loire pour faire face à un chômage croissant.