L'information pour travailler autrement

L’après BAC 2017 … Que faire avec ou sans le BAC .

 

 

 

 

 


        Choisissez un métier d’avenir
        avec les Compagnons du Devoir

 

 

Les épreuves du Baccalauréat 2017 sont terminées... Un moment décisif pour les 853262 candidats qui se présentent cette année.
Que ce soit avec ou sans le Bac en poche, ces jeunes vont devoir choisir une filière d’enseignement. Chaque année, environ 20% des candidats au
Baccalauréat échouent à l’examen. Si le redoublement est fortement privilégié (80% des élèves qui se présentent au Bac pour la deuxième fois réussissent), des alternatives existent.

Pour répondre aux questions de tous ceux qui s’interrogent sur leur orientation professionnelle, les Compagnons du Devoir et du Tour de France organisent, les 7 et 8 juillet de 9h30 à 17h30, des Journées d’Information dans 40 Maisons réparties sur toute la France.

Spécialistes de l’alternance et de la mobilité, les Compagnons du Devoir proposent trois parcours de formation garantissant un emploi, une rémunération et des diplômes de formation supérieure !




De nombreux postes à pourvoir.

L’alternance est l’élément central de la formation dispensée par les Compagnons du Devoir.
En parallèle de l’apprentissage d’un métier, chaque jeune est, la majeure partie de sa formation, en entreprise.

L’association propose donc de nombreuses offres d’embauche à pourvoir dans les 29 métiers qu’elle enseigne.

Actuellement, plus de 1200 offres de formation en alternance sont proposées par les Compagnons du Devoir.

Des opportunités qui concernent toutes les régions et toutes les filières. L’association propose notamment plus d’une centaine d’offres dans les métiers suivants qui peinent régulièrement à recruter :
ƒ Menuisier
ƒ Couvreur
ƒ Charpentier
ƒ Maçon
ƒ Métallier
ƒ Plombier
ƒ Chaudronnier
ƒ Mécanicien ...

 

Chaque année, les Compagnons du Devoir forment 10000 apprentis dans 6 filières professionnelles.

 

Quels parcours de formation chez les Compagnons du Devoir ?

L’excellence de la formation chez les Compagnons du Devoir est reconnue par tous, en France comme à l'étranger.
Cette qualification constitue un atout indéniable auprès des employeurs,
permettant aux jeunes d’accéder sans difficultés à des postes à responsabilités dans les entreprises, mais aussi de se lancer dans la création ou la reprise d’entreprises.
 Aujourd’hui, 50% des Compagnons du Devoir deviennent chefs d’entreprise.

 

Les Compagnons du Devoir proposent trois cursus :


Après un Bac (général ou technologique) : Prépa Métier
Cette formation s’adresse aux moins de 25 ans, titulaires d’un Bac général ou technologique. Elle offre l’accès immédiat au “Tour de France”, cette mobilité qui permet d’acquérir très vite de l’expérience et d’obtenir un diplôme en une ou deux années.

Après un premier diplôme du métier (CAP, Bac pro, BTS…) : Prépa Tour de France
Cette formation est destinée aux jeunes de moins de 25 ans, titulaires d’un
premier diplôme (Bac pro, CAP, BTS…) dans l’un des 29 métiers proposés par
les Compagnons du Devoir. Elle leur permet de se perfectionner sur le Tour de
France en cumulant les expériences professionnelles d’entreprise en entreprise, en France et à l’étranger. Cette internationalité permet également aux apprentis d’assimiler une 2e , voire une 3e langue. Au terme de quatre années de perfectionnement, les jeunes peuvent devenir Compagnon du Devoir et obtenir un diplôme de niveau licence.

Pour tous les jeunes de 15 à 22 ans : Parcours personnalisé
Les Compagnons du Devoir font partie de ces centres de formation qui sont accessibles aux non-diplômés, un bon compromis pour ceux qui souhaitent apprendre en alternance auprès de professionnels.

Les jeunes désireux d’apprendre un métier intégreront alors un apprentissage traditionnel en alternance pour viser l'obtention d’un CAP, CQP, Bac professionnel, BTS… L’apprentissage au sein des Compagnons du Devoir s’effectue selon un mode d’alternance long : 4 à 6 semaines en entreprise suivies de 2 semaines en centre de formation.
Habituellement préparé en 3 ans après la classe de troisième, le Bac professionnel peut, dans certains cas, se préparer en un an si le jeune a un niveau de classe terminale...

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn