L'information pour travailler autrement

L’Emploi des cadres au plus haut niveau…

  • « Les recrutements de cadres devraient être au plus haut niveau en 2018, dans un contexte où tous les indicateurs économiques sont au vert. » affirme Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec. Il poursuit « la confiance des entreprises est solide et l’ensemble des secteurs et des fonctions profiteraient de ce marché très bien orienté. Au total, le nombre d’embauches devrait se situer entre 248 000 et 271 000. La progression par rapport à 2017 pourrait aller jusqu’à +13 %, selon les 11 000 entreprises[1] que nous avons interrogées » ajoute-t-il.
  • « Certes, des aléas subsistent notamment sur l’environnement international » explique Jean-Marie Marx« mais tout nous incite à tabler sur une croissance pérenne, ce qui permettrait aux recruteurs d’effectuer plus de 276 000 embauches de cadres à l’horizon 2020, selon le modèle économétrique élaboré par l’Apec. »
  • « Un point de vigilance cependant, souligne-t-il, les entreprises rencontrent des difficultés de recrutements sur certaines fonctions. Ces tensions sont à mettre en lien avec l’accélération de la transformation numérique, la transition énergétique, et les évolutions des organisations et de leur mode de management qui nécessitent des compétences nouvelles. Se former, et anticiper ces changements s’imposent comme de nouveaux enjeux, non seulement pour les cadres et les jeunes diplômés, mais aussi pour les entreprises. »
  • L’analyse par secteur révèle sans surprise que les Services pourraient totaliser jusqu’à 196 600 embauches de cadres sur l’ensemble de l’année. Dans le même temps, le Commerce, laConstruction et l’Industrie devraient être boostés par la bonne santé économique et accroître sensiblement leurs recrutements de cadres. Respectivement jusqu’à +9 % et +12 %.
  • Par ailleurs, la majeure partie des recrutements continuent de se concentrer sur les Activités Informatiques et télécommunication, l’Ingénierie-R&D, et les Activités juridiques et comptables, conseils et gestion des entreprises. Par ailleurs, les fonctions Informatique, Etudes recherche & développement et Commercial représenteraient un peu moins de 60 % des embauches.
  • Ce sont toujours les cadres ayant 1 à 10 ans d’expérience qui seraient les plus recherchés par les recruteurs. Les débutants ayant moins d’un an d’expérience, quant à eux,commenceraient à profiter d’un marché de l’emploi cadre dynamique.
  • Enfin, la quasi-totalité des régions ont le vent en poupe. L’Île-de-France s’imposerait toujours comme la 1ère région avec un recrutement sur deux de cadres. 
  • Suivent Auvergne-Rhône Alpes, Occitanie, Hauts de France, Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse et Nouvelle Aquitaine.