L'information pour travailler autrement

SYGMATEL: quand les salariés deviennent actionnaires

Focus sur la première opération d’actionnariat salarié par Proximea

 

Proximea est la plateforme de financement participatif en capital (crowdfunding), filiale de la Banque Populaire Atlantique. Depuis quelques semaines, elle propose un nouveau service : les chefs d’entreprise peuvent utiliser sa plateforme pour ouvrir leur capital à leurs salariés. Retour sur l’expérience de Sygmatel.

 

Le premier rôle de Proximea est d’accompagner les entreprises innovantes de son territoire dans leurs levées de fonds à partir de         200 000 €. La plateforme de crowdfunding met en relation des entrepreneurs en recherche de capital (startups, promoteurs, énergies renouvelables) et des investisseurs privés souhaitant financer des projets de création ou de développement d’entreprise. Elle a déjà été sollicitée par plusieurs entreprises. De la même manière, Proximea accompagne les entreprises travaillant dans les énergies nouvelles et renouvelables, ainsi que les projets immobiliers en proposant de refinancer les fonds propres des promoteurs immobiliers. Proximea, c’est aussi, depuis peu, l’actionnariat salarié.

Une première en France

Proximea innove en proposant d’utiliser sa plateforme pour de l’actionnariat non coté. La première opération a été menée en janvier 2017 aux côtés de Sygmatel, entreprise spécialisée dans les services liés aux métiers de l’électricité basée à Saint-Herblain en Loire Atlantique. Il y a trois ans, Olivier de la CHEVASNERIE, fondateur de Sygmatel, a racheté les parts de son associé sur le départ. « J’ai toujours voulu associer tous les collaborateurs au capital, et pas seulement les cadres. La plateforme Proximea m’a permis de le faire de façon directe, facile, moderne et ludique avec l’appui d’un système innovant », explique-t-il. Chaque salarié s’est vu attribuer un accès privé et sécurisé à la plateforme pour réserver ses actions et les payer. Par ce biais, ils ont aussi accès à de l’information privilégiée.

 

Une opération simple et rapide

Un projet comme celui-ci a été conduit en trois mois. « En amont, je me suis déplacé sur nos dix sites pour expliquer aux 220 salariés éligibles les raisons de cette ouverture de capital, la stratégie de l’entreprise et notre volonté de rester une entreprise familiale appartenant aussi à ses salariés ». À son terme, ce sont 82 salariés qui ont acheté des actions, acquérant 5% des parts via une structure holding, la Société des Actionnaires de Sygmatel (SASYG). Ils ont bénéficié de conditions préférentielles, moyennant la valeur de l’entreprise minorée de 20%. « Les règles de sortie sont identiques à celles d’un plan épargne entreprise. Dans 3 ans, nous ferons le bilan. Les salariés auront la possibilité de vendre leurs actions ou d’en racheter ».

Une implication renforcée

Avec ce type d’initiative, les salariés actionnaires participent aux fruits du développement de l’entreprise. « Nous sommes dans une logique d’impliquer les collaborateurs et de les rassurer. Vu de l’extérieur aussi ! Avoir 40 % de ses salariés au capital est signe d’adhésion des collaborateurs et de notre bonne dynamique », termine Olivier de CHEVASNERIE

 

Le but pour Proximea est de proposer à terme une offre complète d’actionnariat non côté en partenariat avec Natixis Interépargne.

Olivier de la CHEVASNERIE fondateur de Sygmatel