5 pistes pour trouver un emploi après 45 ans

''Comment gérer «TROP» pour de nombreux chercheurs d’emploi seniors ? Ils s’évaluent souvent trop expérimentés, trop qualifiés, trop chers. Et souvent perdants d’avance… Voici 5 clés pour permettre aux candidats seniors de repenser leur recherche d’emploi.
 

1 Comprendre ses atouts

Évacuer un premier malentendu. Bien évidemment que la discrimination à l’âge existe (!!!). Mais en restant "borné" sur ce sentiment de persécution, les candidats en viennent à oublier leurs atouts et courbent l'échine.

"Si 65% des recruteurs professionnels voient l’expertise comme principal atout des seniors, seuls 39 % des candidats de plus de 45 ans songent à vraiment mettre en avant leur expérience acquise ! (Étude de l'association À Compétence Égale)"

D'où l'importance pour tout candidat en recherche d'emploi, d'avoir une approche positive, de viser un résultat et non une attitude dans l’excuse. Et savoir axer leur discours sur leurs compétences avec l’énergie et l’affirmation de soi nécessaire...

2 Apprendre à répondre aux questions qui dérangent

Une auto-évaluation s’impose quand on a une longue histoire professionnelle. Se préparer à la question souvent posée en entretien : “Comment avez-vous vécu votre dernier licenciement ? ”. Très souvent des réponses ''toutes bêtes'' laissant  émaner rancœur voire agressivité.
Les candidats doivent prendre un peu de recul sur eux-mêmes. Avoir conscience de certains défauts . Évaluer sa tenue de fonction en rapport aux compétences et aux envies ?
Et si vous preniez un nouveau départ ? Savoir surprendre votre interlocuteur par votre lucidité et lui donner envie par votre bon sens.

 

3 Repenser son CV

C'est le cas de dire: revoir sa copie et  dépoussiérer son CV. Ne pas prendre à la lettre la définition latine de CV (déroulé de vie).  Stop au roman ou biographie. Le challenge consiste à alléger son CV sans rabaisser ses  vraies compétences. Se concentrer sur tout ce qui vous semble intéressant pour l’avenir et pensez à indiquer en premier les compétences (les vrais points d'appui qui rassurent) que vous possédez pour l’emploi convoité.

4 Redonner une impulsion à sa carrière

Le CV d'un senior est à peine un ''outil marketing''. Juste une histoire de vie professionnelle dont il faut évaluer la courbe. Réussite, échec, peu importe !!!

Pour la recherche d'un emploi, il faut savoir à quoi on aspire et rédiger son CV en conséquence.

Trop d’années, trop de postes, trop de chiffres, d’entreprises, trop de compétences, on y comprend plus rien dans votre carrière !!! Il est impératif de remettre de l’ordre, de retrouver de la cohérence et donc d'aller à l'essentiel.

5 S’adapter au marché

S'informer et s’adapter au marché. Réseauter, prendre des infos sur les salons et différents forums sur le sujet. Tout connaitre  sur les conditions de travail et les nouvelles pratiques en matière de salaire dans le secteur convoité. Et montrer, par tous les moyens, que l’on vit avec son temps. Penser aux bons réseaux sociaux : créer un blog sur votre domaine d’expertise et insérer un lien dans votre candidature. Un chômeur senior doit oser, dans tous les domaines, plus que les autres chômeurs !"