L'information pour travailler autrement

Ma vie d’auto-entrepreneur: pas vraiment patron, complètement tâcheron

Au 1er janvier 2018, la réforme du statut des auto-entrepreneurs (doublement du plafond de chiffre d’affaires et suppression progressive du Régime social des Indépendants)  promise par Emmanuel Macron lors de sa campagne, entrera en vigueur. Cette réforme concernera près de 1,1 million de Français qui ont choisi ce régime d’auto-entrepreneur.

Un succès pour ce statut lancé en 2009, mais qui masque souvent des situations précaires, présentes et à venir, pour des salariés qui auraient bien aimé le rester….

Dans son livre « Ma vie d’auto-entrepreneur – Pas vraiment patron, complètement tâcheron », à paraître le 17 janvier prochain aux éditions du Rocher, Sophie Vouteau témoigne de son expérience et dresse un état des lieux sévère sur le statut d’auto-entrepreneur.​

« Tâcheron : personne, qui effectue, sans initiative des besognes de commande, des travaux ingrats. » Le Petit Robert

Lorsque Sophie Vouteau se retrouve sans emploi, deux voies s’offrent à elle : être au chômage ou à son compte. Elle devient auto-entrepreneur. Créativité rimant avec liberté, les débuts sont grisants. Mais très vite, l’heure est au désenchantement.

Devenue pluriactive par nécessité, elle vend son savoir-faire par petites tranches à des clients qui la paient selon leur bon vouloir, au mépris des devis qu’elle s’évertue à élaborer. Passant autant d’heures à conquérir de nouveaux contrats qu’à les honorer, à hiérarchiser ses travaux qu’à les réaliser, à comptabiliser ses dettes qu’à renflouer sa trésorerie.
Ses compagnons d’infortune rencontrés dans les espaces de co-working font le même constat : solitude, insécurité économique, absence de protection sociale, manque de reconnaissance, endettement, stress… Et au bout du chemin pour une grande majorité : la précarité.
Surprise par l’envers du décor, elle relate, alternant entre humour, ironie et gravité, les embûches traversées, solutions trouvées et les réflexions qui en découlent.

« Ma vie d’auto-entrepreneur » est le témoignage fort d’une expérience douloureuse mais enrichissante.
Titulaire d’un master en droit public approfondi, Sophie Vouteau, 41 ans, est attachée de presse et éditrice à Paris.